Cette semaine fini beaucoup mieux qu'elle n'avait commencée : lundi ablation de l'attelle platrée et du pansement.  Deux  des trois cicatrices n'ont plus besoin de pansement hydrocellulaire, la troisième est encore pansée. L'ergothérapeute m'a confectionné une orthèse thermo-moulée et, avec l'aide du prothésiste a repositionné le poignet dans celle-ci. Des radios face/profil post-op' avait été faite auparavant.

Après se repositionnement, j'ai ressenti des douleurs vives au poignet non calmées par mon ancien traitement. Le deuxième jour elles sont devenues insuportables.  J'ai donc été reçu par mon médecin traitant qui a décidé de me mettre sous antalgique morphinique (tramadol). Des anti inflammatoires plus puissants m'ont également été prescrit  les oedèmes à la main, sur les doigts et au poignet restant impressionnant.

Résultant satisfaisant, les douleurs sont devenues largement supportables.  Le tramadol à un puissant effet somnolent sur moi, je dors la nuit c'est formidable. Par contre je dors aussi la journée, à n'importe quel moment pourvu que je sois assise... Cela provoque des situations tantôt hilarantes ( je ne réponds pas au sollicitation de mon entourage qui s'amuse de me retrouver endormie dans chaque pièce de la maison) tantôt embarrassantes (je m'endors en plein milieu d'un film au cinéma).

J e débute le rééducation mercredi à bordeaux après un nouveau rendez-vous avec le chirurgien. En attendant et malgré la douleur je travaille tous les jours la mobilité de mes doigts. Le chemin reste encore long....